Francophones, Francophiles, éducation ouverte et libre

Parmi les personnes inscrites à la conférence, qui comprend le français?

Depuis la dernière conférence, @PerrineCoet et @romuramon organisent des activités en français autour d’OE Global Francophone. Il y a certainement d’autres personnes qui seraient intéressées à participer à de tels échanges, bien informels. Ce réseau compte déjà la participation de notre hôte @cdlh ainsi que celle de @BarbaraClass, qui a l’art de réunir les spécialistes de l’éducation libre et ouverte.

La conférence en ligne est aussi une bonne occasion d’interagir, de façon synchrone ou asynchrone.

D’ailleurs, les deux webinaires suivants se dérouleront en français:

Si le cœur vous en dit, vous pouvez utiliser ce sujet pour vous mettre en lien avec des Francophones et des Francophiles. Qui sait, l’événement peut favoriser l’émergence de projets pertinents dans nos communautés linguistiques!

3 Likes

Oui Alexandre @Enkerli . Et les programmes des deux webinaires en langue française sont bien plus complets que ça… Nous mettons à jour très vite !

2 Likes

Merci @cogdog!
:hear_with_hearing_aid: OE Global 2021 In Many Languages - OE Global 2021 Online Conference / Conference Info Desk - OE Global Connect

Grâce à cette publication, je remarque qu’il y a d’autres présentations en français, comme l’indiquait @cdlh !
Récents lang-french sujets - OE Global Connect

Au cours du Webinaire 17:

Lors du webinaire 10:

2 Likes

On parle de la conférence avec @Melanie_Pl et @cdlh

1 Like

Bonjour, Je suis Adeline Bossu. :space_invader:
Notre équipe PhDOOC a remporté le prix du MOOC en 2019 de l’OEG, pour le MOOC Doctorat et Poursuite de Carrière dont nous préparons la saison 6.
Nous proposons cette année une interactive asynchronous activity, elle est tout à fait faisable en français. Nous vous invitons à nous aider pour améliorer la constitution de groupes d’apprenants dans le MOOC.
Vous êtes bienvenus !
See you there!

2 Likes

Bonjour, je suis Florence Devouard.
Je suis française et c’est la deuxième année que je participe à OE Global. Je suis à Marseille. J’espère pouvoir venir à Nantes dès que les conditions s’y prêteront :wink:
Pour ma part, je travaille surtout au sein de l’équipe d’une association sud africaine, Wiki in Africa, que j’ai co-fondé en 2017. A travers diverses initiatives et selon les principes du mouvement libre, nous essayions de changer la façon dont l’Afrique est perçue à travers le monde.
Dans le domaine de l’éducation spécifiquement, nous travaillons beaucoup sur la question de l’accès des apprenants aux ressources éducatives, mais aussi sur la façon dont ils peuvent eux-même participer à la création de ces ressources alors même qu’ils sont peu ou pas connectés à Internet.

L’an dernier, j’avais présenté le logiciel WikiFundi, qui s’utilise typiquement avec des serveurs raspberry PI, et qui permet de simuler un environnement d’édition similaire à Wikipedia, pour favoriser l’acquisition de compétences numériques. J’ai aussi rapidement évoqué le concours d’écriture en Afrique francophone, dont je m’occupe depuis 5 ans, le WikiChallenge Ecoles d’Afrique, qui se déroule dans une dizaine de pays et dont les textes produits sont ensuite publiés sur Vikidia.

Nous créons également du contenu pédagogique. Cette année, nous avons par exemple publié un set de ressources pour expliquer le droit d’auteur, avec une attention particulière pour le public ciblé (africain, francophone, jeune, et en situation de faible connectivité…). Ce projet de création de REL est plus spécifiquement explicité dans ce post. J’ai encore plein d’idées de création de ressources pour les enseignants, mais besoin de partenaires pour les mettre en oeuvre !

Cette année, à OE Global j’ai choisi de proposer un panorama (non exhaustif !) des pratiques Offline dans le mouvement libre. Vous pouvez le trouver dans une présentation « à la demande » (mais en anglais…) : Using offline tools to build open content and introduce to open knowledge movement . Retours bienvenus. !

N’hésitez pas à entrer en contact avec moi !

4 Likes

(Modifications suites à des changements au programme.)

Webinar 10 REL inclusives et équitables, Renforcement des capacités (Inclusive and Equitable OER, Building capacity) - OE Global 2021 Online Conference / Action Area Webinars - OE Global Connect (@Marilou, @mariannedube, @MelB, Daniel Godon, @ChristineJ et @ydeville; avec @amagdelaine )

(Modifications suites à des changements au programme.)

Webinar 17 REL inclusives et équitables, Faciliter la coopération internationale (Inclusive and Equitable OER, Facilitating International Cooperation) - OE Global 2021 Online Conference / Action Area Webinars - OE Global Connect ( @liliacheniti, @Ghadaek, @Jacques_Dang, @AnaisMalbrand, @Zeynep, Amadou Diawara, @Luc.Massou, @victoriav, @mona et @vdelaven; avec @mariannedube )

Ce sera un webinaire très riche ce matin! Au plaisir d’échanger avec les personnes qui vont présenter ainsi que les personnes qui vont assister! @Enkerli je compte sur toi pour enflammer le clavardage?!?

2 Likes

Même si ça me faisait rougir, merci pour les clins d’œil habilitants!
J’hésite parfois de prendre trop de place dans le clavardage. Et certaines personnes peuvent ne pas avoir apprécié la logorrhée («scriptorrhée» pour l’écrit?). Croyant percevoir une certaine utilité à cette activité, je me suis permis d’y aller franchement, tout en me gardant «une petite gêne».

Ceci dit, je n’ai pas récupéré tous les liens mentionnés. @vdelaven parlait de partager les siens dans la page du webinaire. J’incite tout le monde à partager. Après tout, l’éducation ouverte et libre est une question de partage.

Webinar 17 REL inclusives et équitables, Faciliter la coopération internationale (Inclusive and Equitable OER, Facilitating International Cooperation) - OE Global 2021 Online Conference / Action Area Webinars - OE Global Connect

1 Like

Merci à tou-te-s pour cette session riche !
J’avais promis des liens, en voici quelques-uns :

N’hésitez pas à me solliciter pour d’autres ressources mentionnées dans la présentation ou la discussion, et non partagées ici !

4 Likes

Tout un défi! Qui mérite d’être relevé par un nombre grandissant de personnes. (Il y a parfois une certaine incompatibilité entre cette approche et celle du développement international.)

Souvent, le fait de proposer diverses façons de contribuer a tout un impact.
Après tout, les REL ne sont pas nécessairement toutes numériques. Et il y a beaucoup de travail non-numérique et/ou hors-ligne qui aide à bâtir des REL.

Super! Il y a quelques années, Thomas Hervé Mboa Nkoudou et moi-même avions débuté une approche de création de REL à partir de Raspberry Pi. Par exemple en installant PressBooks. Les tests étaient assez concluants et je crois que Thomas a poursuivit cette démarche au sein du Projet Soha (avec la regrettée Florence Piron).

Ce serait utile de se reparler de tout ça dans un futur rapproché! @Jacques_Dang semblait aussi disposé à discuter d’opportunités de partenariats et collaborations…

J’avais oublié de nommer @sshaughn, dont le travail en contexte francophone minoritaire a été mentionné par ses collègues Lauren Stieglitz et Michelle Brailey à l’Université d’Alberta, dans le cadre de la séance de questions après la présentation suivante: Moving forward on OERs: Building Capacity through the creation of a cross campus dedicated OER team :sync: - OE Global 2021 Online Conference / Webinar Presentations - OE Global Connect.

Il y a fort à parier que @victoriav en aurait long à dire au sujet du statut de minorité linguistique pour RELAtlantique, même si la communauté franco-albertaine est bien différente de la culture acadienne (première communauté francophone en Amérique du Nord, faut-il le rappeler).

Merci Alexandre ! Oui, en effet, le milieu universitaire francophone en situation minoritaire a ses propres réalités et défis, comme démontré dans ce rapport récemment publié par l’Acfas. À suivre !

1 Like

Merci du partage! L’ACFAS est un bon contexte pour ce genre de question. (Pour les gens de l’extérieur du Canada, le «CF» du nom original de l’association vient de l’identité «canadienne-française».)

Ça me rappelle d’ailleurs un projet sur le vocabulaire de la santé avec le Centre d’études acadiennes de l’Université de Moncton, il y a plusieurs années. On parlait beaucoup d’insécurité linguistique, à l’époque.

L’insécurité linguistique est toujours bien présente dans les régions

1 Like